Est-ce utile de prendre des compléments alimentaires pour allaiter ?

complement-alimentaire-allaiter

L’allaitement d’unenfant est une tâche très importante pour une mère. Cela nécessite non seulement de l’attention, mais aussi de la délicatesse. À cet effet, plusieurs femmes allaitantes font recours aux compléments alimentaires, pour assurer pleinement l’allaitement de leurs bébés.

Toutefois, est-il vraiment utile de prendre des compléments alimentaires, pour allaiter ? Si oui quels types de compléments alimentaires sont conseillés et quels sont les enjeux de leur prise chez la mère et chez l’enfant allaité ? Cet article donnera suite aux diverses questions, sur l’usage des compléments alimentaires.

Importance des compléments alimentaires en allaitement

complement-alimentaire-allaiterPour commencer, les compléments alimentaires sont des préparations culinaires ou médicamenteuses, consommées pour accroître le potentiel nutritionnel de l’organisme. Ils constituent d’excellentes sources de nutriments, de minéraux et de vitamines dans la compensation des besoins nutritifs et physiologiques humains. De ce fait, ces compléments sont d’une grande importance en allaitement, tant pour une mère que pour son enfant.

Les compléments alimentaires assurent la sécrétion d’un lait maternel de bonne qualité

Pour un nourrisson, les compléments alimentaires sont nécessaires, car ils fournissent à ce dernier un lait maternel de qualité. En effet, le bébé doit consommer un bon lait maternel, pour sa croissance. Cependant, cela n’est pas toujours le cas, à cause de plusieurs raisons d’ordre sanitaires, physiologiques ou psychologiques chez la mère.

Les compléments alimentaires pour femme enceinte ont donc pour rôle, de renforcer les substances nutritives du lait et d’assurer une ration équilibrée à l’enfant. En plus de la qualité, ces compléments alimentaires assurent une lactation quantitative pour la bonne alimentation du bébé.

Les compléments alimentaires pour une meilleure montée laiteuse chez la nourrice

Si les compléments alimentaires sont importants pour un enfant, ils le sont tout autant pour sa mère. Ainsi, pour une femme allaitante, les compléments alimentaires sont d’une importance notable. Ils interviennent à la fois, dans la grossesse, la montée laiteuse, mais aussi contre les carences nutritionnelles et la fatigue.

Durant la grossesse

Bien avant l’allaitement, les compléments alimentaires sont essentiels pour le bon déroulement de la grossesse. Ils favorisent une couverture complète et sûre des besoins nutritionnels maternel et infantile.

Pour la montée laiteuse

Ces compléments alimentaires sont également importants, pour une lactation en quantité chez certaines femmes allaitantes. En effet, une lactogenèse quantitative reste un avantage considérable pour un bon allaitement chez la femme. Mais, beaucoup de femmes souffrent du problème de mauvaise montée laiteuse. Ces dernières n’hésitent donc pas à recourir aux compléments alimentaires comme palliatif.

Contre les carences nutritionnelles et la fatigue

Pour lutter contre les carences nutritionnelles chez la femme allaitante, les compléments alimentaires sont plus qu’utiles. Il s’agit surtout des compléments contre les carences en calcium et en fer, chez les nourrices qui sont mieux maitrisées et rapidement corrigées. Les compléments alimentaires luttent également contre la fatigue d’une mère, en allaitement.

Par ailleurs les compléments sont adéquats pour un recouvrement d’énergie souvent perdue à cause de l’allaitement. L’importance des compléments alimentaires en allaitement, ainsi présentée, il importe aussi de définir les types de compléments alimentaires à utiliser.

Choix et usage des compléments alimentaires en allaitement

Les compléments alimentaires étant généralement à finalité sanitaire, il s’impose une maitrise de leurs usages en allaitement. Cependant, il existe deux catégories de produits pour favoriser l’allaitement. Ce sont : les composés alimentaires et les produits médicamenteux.

Composés alimentaires

Ils sont pour la plupart des dérivés de plantes et autres préparations culinaires, utilisés pour fournir les nutriments par alimentation. Cette catégorie est adéquate pour des besoins mineurs en éléments nutritifs chez une femme allaitante. Ces composés alimentaires corrigent les carences nutritionnelles minimes et sollicitent les hormones indispensables (ocytocine, prolactine, etc.) pour une bonne lactogenèse. Comme composés alimentaires, nous avons : le fenouil, le fenugrec, l’anis vert, la levure de bière désactivée, le mil, etc.

Produits médicamenteux

Il existe des produits médicamenteux utilisés pour rectifier les déficits nutritionnels relativement graves. L’usage de ces médicaments est donc plus approprié, pour lutter contre les carences qui atteignent souvent le nourrisson. Les vitamines (A, B9 et C), les sels minéraux et les autres nutriments (oligo-éléments) passent rapidement dans le lait maternel, après consommation.

Les carences sont donc corrigées plus vite par la prise du lait maternel, chez le bébé. Ces médicaments représentent alors une approche plus efficace aux problèmes nutritionnels mère-enfants. Malgré les bonnes alternatives, que représentent ces deux catégories de compléments alimentaires, une leçon s’impose.

Conclusion

Pour finir, les compléments alimentaires nutritionnels présentent d’énormes avantages pour l’allaitement. Aussi, leur usage sous diverses formes contribue au bonheur des femmes et des bébés. Cependant, il est très important de toujours faire recours à l’avis d’un professionnel surtout pour l’usage des compléments médicamenteux. Cela épargnera la mère comme l’enfant, de tout risque de surdosage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *